Pseudo-halitose et halitophobie - cause psychologique

  • Il existe en revanche des conditions de mauvaise haleine que seul le patient perçoit (Nagel et al. 2006). Un quart des patients qui s'adressent à un professionnel souffrent d'une peur démesurée d'avoir mauvaise haleine.
  • Ces patients sont persuadés qu'ils ont mauvaise haleine, alors même qu'ils n‘ont, pour la plupart d'entre eux, pas demandé d'opinion objective à quelqu’un.
  • Ces conditions sont d'une nature clairement psychologique et reçoivent le nom de pseudo-halitose ou halitophobie selon la gravité. Il n’existe, dans ces deux cas, pas de preuve diagnostique d'une mauvaise odeur émanant de la bouche (Lochner & Stein 2003).

Perception sans odeur : les patients souffrant de pseudo-halitose et d'halitophobie souffrent d'une mauvaise haleine imaginaire.