Résumé

  • Les problèmes de mauvaise haleine peuvent être d'origine constitutionnelle ou psychologique.
  • Suffisamment d'outils diagnostiques et thérapeutiques existent pour faire face à l'halitose vraie et offrir aux patients une bien meilleure qualité d'haleine - et de vie !
  • Les problèmes de mauvaise haleine d'origine psychologique doivent être traités avec la plus grande délicatesse. Non seulement les patients ne sont généralement pas conscients de l’origine psychologique de leur trouble, mais ils ont également tendance à couper le contact avec le médecin.
  • Il faut orienter les patients halitophobiques vers un psychiatre dès qu'ils se sentent prêts. Avant ceci, les chirurgiens-dentistes et médecins, lors des consultations pour halitose, doivent être vigilants sur les problèmes de mauvaise haleine imaginaire et éviter pendant quelque temps de nommer l'halitophobie par son nom.

L'halitophobie est généralement diagnostiquée par les chirurgien-dentistes
mais ils ne peuvent pas guérir cette maladie. La collaboration avec un psychothérapeute est par conséquent obligatoire.