Microbiologie et chimie de l'halitose

  • Puis ensuite la dégradation de certains acides aminés en produits métabolites malodorants, notamment en composés volatils sulfurés (CSV) (sulfure d'hydrogène, méthyl mercaptan et diméthyl sulfure), mais aussi en acides organiques (acide butyrique), en composés aromatiques volatils (indole, skatole) et en amines (putrescine, cadavérine).

Formation de produits malodorants par les bactéries anaérobies buccales

  • La décomposition des acides aminés soufrés cystéine et méthionine produit les CSV: sulfure d'hydrogène et méthyl mercaptan.
  • Les CSV sont largement associés à la mauvaise haleine. En général, leur nombre diminue après un traitement efficace (Rosenberg 1996).
  • Les amines, en raison de leur faible volatilité, ne joueraient pas un rôle essentiel dans la formation de mauvaises odeurs. Les groupes amines de ces composés, ayant un pK basique, sont presqu'uniquement présents sous une forme ionique protonée, au pH généralement neutre de la cavité buccale. Ils restent ainsi en solution.